Les femmes amoureuses voyagent toujours seules de Nathinphoenix.

Séléna, Femme virile livre 1.

Résumé

Séléna est une jeune-femme vivant librement entre Vivien, son amant, riche et influent, et Milton son ami peintre. Dans les expositions et les soirées mondaines, elle affiche un visage égal. Mais, sous ses longs cheveux de jais, elle mène une double vie. Elle cloisonne son existence, et nul ne devine d’où proviennent ses revenus.
Tout bascule, lorsque sa sœur l’appelle au secours depuis le Mali.
Dès lors la vie de Séléna n’est plus lisse, à l’image du lac Léman, où elle habite, mais devient imprévisible, au rythme des révélations sur son sombre passé, que ce voyage en Afrique va faire émerger.
En tombant inopinément amoureuse, alors qu’elle pensait ne plus jamais en être capable, elle décide de faire face à ses fantômes.
Entre le Mali, Paris et Genève, Séléna se bat pour sortir du piège dans lequel les hommes de son passé l’ont enfermée.

Mon avis

J’ai au départ cru lire un livre très tranquille et me laisser guider par l’auteure. Or si ce fut le cas dans la première partie du livre, la fin de celui ci m’a totalement déroutée et j’ai été amenée de surprises en surprises. En effet au départ on suit Séléna une jeune femme évoluant dans un monde du paraitre or on se fait rapidement happer par nos représentations et stéréotypes sur tout ce que représente Séléna (son mode de vie, son rapport avec les hommes). Cette vision de vie est assez déroutante car ce n’est pas la mienne à la base et rapidement mes représentations s’enclenchent. C’est là que l’on retrouve toute la finesse de l’auteure. Elle utilise nos stéréotypes pour les détruire et nous bousculer à la fin du livre. Je pense aussi que le message que souhaite faire passer l’auteure fonctionne à merveille. Prendre conscience de nos stéréotypes et ne pas juger sans connaitre entièrement l’histoire de la personne. Le style de la lecture est par ailleurs fluide. Cette lecture fut donc une lecture plaisante et qui m’a permis de réfléchir et prendre conscience à quel point nos confrontations sociales ont un impact sur nos lectures. J’ai hâte de lire la suite!

Posiplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :